Internet Haut Débit - Polynésie -Projet Honotua, le câble sous-marin… Un pas de géant dans l’ère du numérique.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Internet Haut Débit - Projet Honotua, le câble sous-marin…

Un pas de géant dans l’ère du numérique.

Un pas de géant pour la Polynésie française pour relier la Polynésie à Hawaï par un câble sous-marin à fibres optiques.

Long de 4658 kilomètres, il reliera la Polynésie à Hawaii d’ici l’été 2010. Un segment de desserte domestique par fibre optique, long de près de 320 kilomètres, passera par Bora-Bora, Raiatea, Moorea et Tahiti (Papenoo). Le contrat pour la pose du câble a été signé le 10 janvier 2008 par l’office des Postes et Télécommunications et Alcatel-Lucent Submarine Network (ASN).

Les câbles sous-marins numériques sont apparus en 1988 avec la pose du câble transatlantique TAT-8, contenant 2 paires de fibres optiques. Aujourd’hui la technologie numérique transporte indifféremment sur tous les continents l’interconnexion du réseau Internet, le réseau téléphonique et les réseaux professionnels de télévision numérique. Les câbles sous-marins sont mis en place et maintenus par des navires câbliers, après reconnaissance bathymétrique pour repérer le trajet idéal (le plus court, mais sans risque pour le câble). Les câbles ont en général un diamètre de 69mm et pèsent environ 10kg/m, même si des câbles plus légers et plus fins sont utilisés pour les sections en eaux profondes.

Le Cablier “l’Ile de Ré”

crédit photo: Louis Dreyfus Armateurs
Long de 143 mètres pour une jauge de 14.000 tonneaux, l’Ile de Ré a été construit en 1983. Il fait partie des quatre câbliers détenus en copropriété par Louis Dreyfus Armateurs et Alcatel-Lucent au sein de leur filiale, Alda Marine.

Projet Honotua:

Honotua, c’est en fait deux câbles. Le premier, vers Hawaï nous procurera la connexion à l’internationale vers le reste du monde, puis le deuxième desservira Tahiti, Moorea, Raiatea, Huahine et Bora bora. Cette nouvelle liaison, qui devrait être totalement opérationnelle d’ici la fin 2010, inscrira la Polynésie française dans la société de l’information à haut débit, permettant ainsi une grande vitesse de communication pour l’Internet, la téléphonie et la télévision. Elle contribuera de manière significative au développement économique du Pays pour les 25 prochaines années. Le Pays a financé le projet à hauteur de 1,5 milliard XPF sur un investissement total de 10 milliards XPF.

La jonction du câble terrestre au câble marin contenant la fibre optique a eu lieu mardi 24 novembre 2009, à Nunue, Bora Bora. Il passera ensuite par Raiatea, Huahine, Moorea, avant de terminer sa course à Tahiti. A partir du 16 décembre 2009, il entamera la pose de la liaison internationale vers Hawaï. 4 634 kilomètres de fibre optique, qui permettra au Pays de faire un pas de géant dans l’ère numérique.



  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »